pointer-map-location-computer-icons-png-favpng-qei3cGXyLSc91ywA1ZS93nJVJ

544 St-Georges, Saint-Jérôme J7Z 5B8

La pierre “miracle”: la Shungite : ARNAQUE ET DANGER

shungite

La fameuse shungite. Une pierre qui se vend depuis quelques années comme étant « la pierre miracle ». Il y a plusieurs livres que j’ai vu passé, juste sur la shungite et sur tous ses bienfaits. Pourtant…

La shungite est un minerai et non pas un minéral. Elle est constituée d’un ensemble de métaux lourds comme le mercure, le plomb etc. Sa structure moléculaire de fullerène est une base de carbone.

Les élixirs de ce minerai de shungite sont fortement déconseillés, malgré tout ce qu’on peut en dire. Une cliente m’a partagé qu’elle buvait de l’eau de shungite et elle arrosait aussi sa plante avec cette eau, après quelque temps la plante est morte. Elle a surement voulu l’avertir qu’il y avait quelque chose de pas bon dans l’eau. Pour ceux qui insiste à utiliser l’eau de shungite, prenez la méthode indirecte : Introduisez le minerai de shungite dans un récipient étanche et ensuite ce récipient dans un bocal d’eau. Il ne doit avoir aucun contact entre l’eau et la shungite.

Il est aussi important de savoir que vibratoirement, la shungite est presque vide, c’est comme un morceau de charbon brut.


Quelques temps après mes écrits, j’atterris sur un site qui parle de la shungite. Je vous partage le blog.

ARNAQUE ET DANGER, la pierre “miracle”: la Shungite

Article de Daniel Briez : auteur de l’ouvrage « CRISTAUX ET SANTE : Comment choisir et utiliser ses pierres en lithothérapie », éditions trajectoire 2009, repris sur son blog :

Depuis plus de 2 ans maintenant, date de la première parution de presse sur le journal BIOCONTACT, je reçois de très nombreuses demandes sur cette pierre qui se targue de tous les bienfaits possibles et imaginables :

LA SHUNGITE

La lecture de ce premier article ne m’avait pas vraiment convaincu. Notamment les références “historiques” quant à l’emploi de cette pierre. Je m’étonnais qu’en plus de trente ans de parcours professionnel dans le domaine des minéraux et de la lithothérapie, ces informations n’aient pas été connues des milieux professionnels. Je ne pensais pas, à l’époque, que la reprise en cascade par un grand nombre de médias du même article, non vérifié par les journalistes, allait déclencher à un tel point l’engouement du public.

Voyant les demandes pour cette pierre augmenter au fil des mois, je décidais, en février 2011, de me procurer différents produits en Shungite (brut, boules).

A leur arrivée, je ne ressentis aucune action particulière. J’en fus surpris car, habituellement, au premier contact avec une nouvelle pierre, je décode les premiers niveaux d’action, tant sur le plan physiologique que sur le plan énergétique. Je ressentis même un léger malaise que je ne pus définir.

Je testais la principale indication donnée pour cette pierre, à savoir la neutralisation de l’électro-magnétisme. Je constatais, malgré plusieurs tests sur des poids et des morceaux différents, que ces échantillons ne permettaient d’obtenir aucun résultat tangible pour la neutralisation ou même la diminution des charges électro-magnétiques des écrans ou WIFI.

Partant du principe que lorsque je ne “comprends” pas une pierre, il me faut du temps pour “l’apprivoiser”, je la posais, comme je le fais habituellement, sur mon bureau pour m’en imprégner. Ce lot restât plusieurs mois sur mon bureau.

Constatant par ailleurs de nombreuses anomalies rapportées par des clients sur les salons de santé où nous présentons nos pierres, je décidais d’adresser ces échantillons à deux amis géobiologues/radiesthésistes de renom, leur demandant de me donner leur avis. Le retour d’information fut extrêmement rapide. La fréquence dégagée par ces échantillons étaient 666. Les produits étaient radioactifs, portant l’énergie de Tchernobyl.

Entre-temps, j’avais pu constater certains déséquilibres de santé chez des utilisateurs de Shungite portant des pendentifs ou buvant de l’eau dans laquelle ils avaient fait tremper de la Shungite, notamment de graves dysfonctionnements de la thyroïde.

Interrogeant l’un de mes amis, lithothérapeute compétent vendant de la Shungite, et m’étonnant qu’il distribue un tel produit, alors que j’avais pu constater ces problèmes, il me confirma qu’il devait tester chaque lot entrant et que certains étaient effectivement radioactifs.

Je comprenais alors le malaise que j’avais pu ressentir au contact de ces pierres, malaise indéfinissable pour moi car je n’avais jamais été en contact avec un produit radioactif.

J’ai mis un certain temps à me décider à publier cette information. Depuis plusieurs mois, nous informons largement le public et les professionnels sur le danger de cette pierre. Mais devant l’énorme recrudescence du développement de la Shungite qui utilise d’une façon patente la crédulité du public (des livres ont même été publiés), il m’a semblé important de diffuser ce que j’avais pu constater. Il est clair que ces lignes n’engagent que moi, dans les limites des échantillons que j’ai eu en main (tout est parti à la déchèterie depuis). J’ai pu constater que certains produits n’étaient pas radioactifs.

Néanmoins, dans un pays où on agite aussi vigoureusement le “principe de précaution”, je ne peux que conseiller à mes lecteurs et clients de s’abstenir de cet achat.

Dans le cas de l’acquisition d’une pierre pour neutraliser les écrans ou la WIFI, la bonne vieille Tourmaline noire démontre son efficacité depuis des dizaines d’années. C’est la pierre qu’il convient de recommander.

Merci de diffuser cet article au plus grand nombre afin de limiter ce grave problème de santé publique.

Blog de Daniel Briez, article du 19.12.2011 : http://danielbriezblog.wordpress.com/2011/12/19/arnaque-et-danger-la-pierre-miracle-la-shungite/

Le Cadeau Idéal

Offrez une Carte Cadeau

Choisissez votre montant et envoyez par courriel une carte cadeau à l’être aimé